L'Allocation Adulte Handicapé (AAH)

L’AAH est une aide financière mensuelle qui permet d’assurer un revenu minimum de ressources aux personnes souffrant d’un handicap. Elle est attribuée sous réserve de respecter des critères d’incapacité professionnelle, d’âge, de résidence et de ressources. Elle est accordée sur décision de la CDAPH. Son montant peut venir en complément éventuellement d’autres ressources à condition de ne pas en dépasser le plafond.

Les conditions d’attribution :

  • – Le taux d’incapacité 

Vous devez être atteint d’un taux d’incapacité (il correspond à l’évaluation de votre handicap faite par la MDPH :

  • d’au moins 80%
  • ou compris entre 50 et 79% et connaître une restriction substantielle et durable d’accès à l’emploi, reconnue par la CDAPH. La restriction est substantielle lorque le demandeur rencontre des difficultés importantes d’accès à l’emploi ne pouvant être compensées notamment par des mesures d’aménagement de poste de travail. La restriction est durable dès lors qu’elle est d’une durée prévisible d’au moins un an à partir du dépôt de la demande d’AAH.

 

Le taux d’incapacité est déterminé par la CDAPH en fonction d’un guide-barême pour l’évaluation des déficiences et incapacités des personnes handicapées.

 

  • – L’âge

Il faut être âgé d’au moins 20 ans (ou plus de 16 ans pour un jeune qui n’est plus considéré à la charge des parents pour le bénéfice des prestations familiales).

  • – La résidence
  • Français et européen : vous pouvez percevoir l’AAH si vous résidez en France.
  • Étranger : vous pouvez percevoir l’AAH si vous résidez en France et êtes en situation régulière (titulaire d’un titre de séjour ou récépissé de demande de renouvellement de titre de séjour).

 

  • – Les ressources

Vos ressources auxquelles s’ajoutent celles de votre foyer ne doivent pas dépasser un certain plafond.
Revenu annuel maximum

Nombre d’enfants à charge Vous vivez seul Vous vivez en couple
0 10 320 € 19 505 €
1 15 480 € 24 665 €
2 20 640 € 29 825 €
3 25 800 € 34 985 €
4 30 960 € 40 145 €

 

Les ressources prises en compte dans le calcul sont l’ensemble des revenus nets catégoriels N-2 (soit l’année 2017 pour toutes les demandes faites en 2019).

 

Les revenus des capitaux et valeurs mobilières (actions, obligations, …) imposables sont prises en compte dans le calcul. Le montant de l’AAH peut donc être réduit voire supprimé.

Il faut garder en tête que l’AAH est accordée sur décision de la CDAPH mais son paiement dépend de la Caisse d’Allocation Familiale sur condition de ressources.

 

La demande

vous devez solliciter l’AAH en remplissant un dossier auprès de la MDPH ;

Centre de préférences de confidentialité

Analyse par Google Analytics

Analyse par Google Analytics

_ga,_gat,_gid,collect,IDE,r/collect,test_cookie