Le prix de l’amour…. avec un handicap – Nicole Ferroni

CategoriesSocial

Dans sa chronique de ce mercredi 13 novembre sur France Inter, l’humoriste Nicole Ferroni a souligné l’absurdité de la prise en compte des revenus d’un conjoint pour les bénéficiaires de l’AAH, minima social censé compenser une incapacité de travail.

Tomber amoureux et vivre en couple impacte donc les personnes en situation de handicap ? En quoi cela modifie-t-il la revalorisation d’un droit ?
Ces questions portent tout à la fois sur l’augmentation de l’allocation adulte handicapé (AAH), le 1er novembre, passée de 860 à 900 €, et aux 67 500 personnes privées de cette revalorisation pour la simple raison qu’elles vivent en couple (confirmé par Mme Cluzel).

Vous aimerez aussi

1 OCTOBRE 2019

L’accompagnement social...

Comme indiqué lors de la présentation des membres de notre équipe (voir ici), notre...

Laissez un commentaire !